En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies afin d'assurer le bon déroulement de votre visite et de réaliser des statistiques d'audience.

FINANCES

Dans cette rubrique vous trouverez le budget de l'année 2017 puis dans la rubrique Archives des budgets, les années 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014,2015 et 2016.

 

Budget 2017

Budget 2015

Il s'élève à 5 056 268 euros répartis en 3 053 971 euros en fonctionnement et 2 002 297 euros en investissement.

Budget 2014

Il s'élève à 4 367 486 euros répartis en 2 479 233 euros en fonctionnement et 1 888 253 euros en investissement.

 

Budget 2013

Il s'élève à 3 786 293 euros répartis en 2 046 534 euros en fonctionnement et 1 739 759 euros en investissement.

Budget 2012

Il s'élève à 3 267 386 euros réparti en 1 592 840 euros en fonctionnement et 1 674 546 euros en investissement

Budget 2011

Il s'élève à 4 582 033 euros réparti en 1 526 198 euros en fonctionnement et 3 055 835 euros en investissement.

Budget 2010

Il s'élève à 5 339 904 euros réparti en 1 421 954 euros en fonctionnement et 3 917 950 euros en investissement.

Budget 2009

Il s'élève à 4 718 141 euros réparti en 1 379 749euros en fonctionnement et 3 338 392euros en investissement.

Budget 2008

Ce début d’année a été marqué par les élections municipales. Le budget de la commune doit être votée avant la fin du premier trimestre. La nouvelle équipe municipale, élue le 16 mars n’avait pas le temps matériel de produire le budget dans les délais prévus. Aussi c’est l’ancienne équipe qui a été construit et voté ce budget 2008. C’est donc un budget d’attente qui reprend les engagements déjà prévus :  Engagement des études, des acquisitions et des premiers travaux pour notre future salle d’animation près du pole sportif (foot, tennis, basket) ; Initialisation des études pour l’extension du groupe scolaire si le besoin s’en fait sentir ; Aménagement de la maison Bouvard en coordination avec l’OPAC.

Cette année encore le conseil municipal a décidé de garder inchangé les taux des taxes communales à leur niveau actuel. L’équilibre du budget est assuré par la croissance des revenus des produits et des bases d’imposition et par nos réserves de trésorerie.

Les sources de financements :

A. Les subventions : par exemple, la construction du nouveau bâtiment (cantine, salle du conseil, aménagement) a coûté 1,1 Million d’euros TTC, subventionnée à 50 %, le reste de la dépense a été financée par l’emprunt à 70% (400000 euros  empruntés à 3,5 % sur 15 ans) et le solde : 170000 euros par l’autofinancement.
Pour tous nos investissements, il faut donc rechercher les subventions possibles mais aussi œuvrer pour améliorer le taux d’aide qui est fixé par les différents subventionneurs. Le paradoxe est que ce taux d’aide est très souvent lié à la pression fiscale. En d’autres termes, si vous baissez les impôts ménages (Taxe d’habitation, Taxes foncières), notre seule ressource directe, le taux de subvention diminue.
B. L’emprunt : c’est en fait le moyen de répartir le coût sur plusieurs années, durant le mandat précédent, nous avons emprunté à taux fixe au plus bas les sommes nécessaires pour les constructions et les acquisitions tout en maintenant nos ratios de remboursement (part des remboursements sur l’excédent de fonctionnement) en-dessous de 20%. Nous avons donc une marge de manœuvre importante pour emprunter et financer les projets du prochain mandat

 

Budget 2007

Notre nouveau PLU a été validé en début d’année et le budget 2007 nous prépare à sa mise en œuvre. :
Engagement des études, des acquisitions et des premiers travaux pour notre future salle d’animation près du pôle sportif (foot, tennis, basket) ;

Initialisation des études pour l’extension du groupe scolaire si le besoin s’en fait sentir ;

Aménagement de la maison Bouvard en coordination avec l’OPAC ;

Nous poursuivons aussi le désendettement de la commune, ce qui nous permet d’envisager avec sérénité le financement des acquisitions prévues dans le PLU : réserve foncière autour du groupe scolaire et de la place François Blanc.,
Cette année encore le conseil municipal a décidé de garder inchangé les taux des taxes communales. L’équilibre du budget est assuré par la croissance des revenus des produits et des bases d’imposition et par nos réserves de trésorerie.

Ce budget 2007 est marqué aussi par deux changements :
le transfert complet de la compétence voirie à la COPAMO, en effet la préfecture nous a imposé de ne pas partager la compétence et le choix a été fait de garder cette compétence à la COPAMO. Ce choix a fait l’objet d’un long débat qui n’est pas complètement clos et il pourra être remis en cause dans les années à venir. Concrètement, pour notre commune, peu de changement au quotidien, nos agents communaux continueront à s’occuper de nos routes mais il y aura des écritures administratives entre les budgets communal et intercommunal pour respecter ce transfert de compétences,

L’intégration dans le budget communal de la gestion des repas du restaurant scolaire. En effet, l’ASRO continue toujours à jouer son rôle fondamental d’animation et de responsabilisation par les parents du service de repas scolaires. Mais la gestion financière a été prise en charge par le budget communal avec une participation financière des parents depuis le début de cette année scolaire.